Bienvenue sur le forum du GN Last Hope, où vous pourrez suivre l'avancée de votre personnage et celui des autres.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lilly TOMO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilly TOMO



Messages : 18
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Lilly TOMO    Jeu 17 Nov - 20:54

Nom et prénom du Joueur : GOZET Perrine

Nom et prénom du Personnage : TOMO Lilly
Âge du personnage : 23 ans.
Faction : Charognards - Clan du Serpent.
Religion : Croit en la Divinité Shesha, la Déesse de la Nuit.
Statut : Célibataire.

Objectifs du personnage : Lilly est une jeune femme souriante et dynamique. Elle est de nature curieuse, elle souhaite découvrir ce nouveau monde.
Elle est un Chirurgien expérimenté, se proposant pour assister médicalement n'importe quel membre de sa Guilde se trouvant en difficulté.  
Sa motivation se trouve dans le besoin d'aider ses compagnons qu'elle considère comme sa nouvelle famille.

Néanmoins, ses objectifs ont, depuis peu, changé. Depuis son passage dans la Dimension Démoniaque, Lilly cherche principalement à protéger les compagnons qu'elle a enrôlé chez les Charognards et à éliminer les menaces qui les entourent. Elle éprouve une haine grandissante envers ceux qui l'ont amenée à être transportée dans la Dimension Démoniaque.

Registres des Rencontres :
- Thomas Blake. Disparu.
- Polyfe de Malarmey, Le Général. Paix à son âme. Lilly a entendu dire qu'il était mort de la main d'Igor.
- Drak'el, l'homme qui ne passe pas les portes à cause de sa trop grosse hache / Harry Potter. Paix à son âme. Les rumeurs disent qu'il s'est sacrifié lors du rituel pour sauver la vie d'Igor, Pétrole et Lilly.. Elle lui en sera à jamais reconnaissante.
- Igor, Le Sanglant. Il porte bien son nom. Depuis son passage dans la Dimension Démoniaque, quelque chose en lui a changé. Il est devenu plus dangereux, plus effrayant. Lilly a perdu confiance en lui, mais elle garde espoir..
- Mikel Maurus, le Prêtre. Paix à son âme. Homme sympathique et d'un courage hors du commun. Lilly aurait aimé le connaitre d'avantage. Son bras lumineux intriguait mais Lilly le trouvait classe. Malheureusement, éliminé par les Charognards alors qu'il tentait de fuir sa sentence : se faire couper son bras valide.
- Rai Zarek, L'Armurier. Lilly est heureuse qu'il ne soit pas décédé durant l'attaque des Charognards. Elle a décidé de l'enrôler chez les Charognards afin qu'ils survivent ensemble.
- Pétrol, L'Aventurier. Lilly est rassurée qu'il soit à ses côté, lui aussi ayant subit ces tortures dans la Dimension Démoniaque, il la comprend plus que quiconque.
- Shervin Wade, Le Chirurgien. Lilly a dû l'enrôler de force et s'assurer qu'il ne les trahisse pas. C'était ça ou il mourrait..
- Anthony, l'assassin / le boiteux. Les Charognards ont forcé Pétrole à couper le pied d'Anthony en échange de la libération de ce dernier. Cela a été dur pour Pétrole, mais encore plus pour Anthony..
- Stal, L'Inspecteur Le Blanko. Paix à son âme.. Décapité par les Charognards pendant l'attaque pour montrer l'exemple... Atroce.
- Jekkil Steffenson, Le Chimiste. Le bon Jekkil, achevé par Igor et ressuscité par une Divinité inconnue.
- Pierrot, Le Simplet. Le Traître de base, incontrôlable et dangereux. Toujours se méfier de lui et ne jamais être seul en sa présence.
- Alexander Ederval, Le Chef d'Escouade. Les rumeurs disent qu'il s'est enfui durant l'attaque, il serait encore vivant..
- Les Charognards. Des êtres sauvages, violents et calculateurs..
- Le Cardinal Steel, le Prêtre. Vicieux, calculateur. Lilly s'en méfie. Mais il doit avoir un bon fond. Sinon, pourquoi aurait-il proposé à Lilly et Pétrole de venir chez les Charognards ?..
- Crichton le cinglé, le cul-terreux / le teubé. Paix à son âme. Un homme vraiment étrange et effrayant. Lilly a tenté de le charmer, en vain. Les Charognards l'ont tué, c'était peut-être la meilleure chose à faire.
- Wesson Smith, Dan Wesson / le Mercenaire. N'appartenant à aucun clan, Lilly se méfie de cet homme. Sa motivation, la richesse. Ces gens sont dangereux.
- Les Abominations.
- Le Diable Rouge.

Actions marquantes :
- Perte de ses amies.
- Rencontre avec son Maître.
- Apprentissage de la chirurgie.
- Découverte de la Terre dévastée.
- Intégration dans la Guilde KRAVIRI.
- Traité entre la Guilde KRAVIRI et les Charognards. (Spectatrice)
- Construction et Prise de fonction en tant que Gérante du Bordel.

[1 an est passé...]

- Rupture du Traité par les Charognards. (Spectatrice)
- Exil de Pierrot. (Spectatrice)
- Choix d'un apprenti pour gérer le Bordel.
- Différentes sorties en compagnie de Collecteurs.
- Apprentissage terminé.
- Enlèvement d'Igor, Pétrole et Lilly dans la Dimension Démoniaque. Nombreux supplices psychologiques et physiques subis.
- Sacrifice de Drak'el qui permit de sauver ceux de la Dimension Démoniaque. (Non présente)
- Retour à la Base pour se reposer et reprendre ses esprits.
- Attaque des Charognards menés par Igor sur la Base des Nouveaux-Colons. (Spectatrice et Victime)
- Assassinat de Jekkil par son ex-allié : Igor. (Inconsciente)
- Réanimation de Lilly par Igor.
- Soins auprès de Pétrole de la part de Lilly. Demande d'effectuer les Premiers Soins sur tous les Kraviri présents.
- Encerclée par 3 Charognards, Lilly accepte leur proposition : les rejoindre. Conditions d'acceptation : 3 de ses ex-compagnons KRAVIRI doivent être épargnés et relâchés : Rai, Pétrole et Shervin. Négociations difficiles.
- Constatation que Shervin, normalement prisonnier, s'est enfui. Ordre du Cardinal Steel auprès de Lilly : le ramener en tant que prisonnier.
- Recherche active des deux fuyards : Shervin et Alexander. + Recherche active de ressources.
- Réanimation de Jekkil par une Divinité Inconnue. (Non présente)
- Choix d'un second apprenti pour gérer le Bordel.
- Capture de Shervin observée par le Cardinal, visiblement satisfait.
- Création d'un Clan à part : le Clan du Serpent. Membres : Rai (Chef) , Pétrole, Shervin, Lilly.
- Rituel proposé par le Cardinal sur Jekkil afin de connaitre le nom de cette Divinité. Contact avec Polyfe et Stal, morts au combat. (Spectatrice)
- Transe de Jekkil et contact avec la Divinité Inconnue. Demande de sa part : Retrouver son nom, lui vouer un culte afin qu'elle retrouve des forces et nous protège du Diable Rouge. / Trouver son Autel, il se situe là où deux pyramides noires sont posées.


Compétences :
- Vol : Votre personnage est capable de voler n’importe quel objet! Pour cela vous devrez faire preuve de discrétion afin de subtiliser l’objet de vos désirs! Une fois que vous avez effectué votre vol, vous pouvez faire ce que vous voulez de l’objet. (Pas de pince à linge ou de gommettes, il faudra miser sur votre capacité naturelle à être discret) .
- Fouille : Vous êtes en mesure de fouiller un personnage qui serait gisant au sol. Pour cela, il vous suffit soit de fouiller manuellement la personne si celle ci l’accepte (demandez la permission avant), soit de dire à la personne que vous la fouillez afin qu’elle vous remette ses effets. (ATTENTION: vous devez impérativement demander la permission à la personne avant d’effectuer la fouille! Si celle ci refuse, c’est son droit, il vous suffira simplement de lui signaler verbalement que vous la fouillez et elle devra alors vous remettre ses effets elle même!) .
- Assommer : Vous êtes en mesure d’assommer un personnage! Pour cela vous ne devez pas vous faire repérer et agir dans la surprise la plus totale. Vous ne pouvez assommer qu’avec un objet contondant (gourdin, bâton, matraque, etc…) sécurisé (en mousse, ou en latex, sans armature). Vous devez presser l’arme contre la nuque de la victime en annonçant “assomer”. La victime tombera au sol en silence et sombrera dans l’inconscience (elle ne perds pas de PV), pendant 10 minutes.
- Premiers soins : Vous pouvez prodiguer les premiers soins à n’importe quel patient. Rends 1 PV au patient après 5 minutes de soin.
- Infirmier : Rend 2 PV au patient après 5 minutes de soin.
- Médecin : Rend 3 PV au patient après 5 minutes de soin (nécessite infirmier) .
- Chirurgien : Rend la totalité des PV au patient après 5 minutes de soin et soigne les blessures infectées après 10 minutes de soin (nécessite Médecin) .
- Éclaireur : Vous pouvez utiliser des armes courtes et extra courtes.
- Messager : Vous savez lire et écrire.
- Charme : Capacité débloquée grâce à la gérance du Bordel.
- Collecte : Possibilité de ramasser différentes ressources sans altérer leurs propriétés.



Histoire du personnage :

Le monde a bien changé depuis le début de la guerre. Un changement radical a également germé en moi, causé par les horreurs dont j'ai pu être témoin pendant cette période.


À l'époque, la situation mondiale était telle que des menaces de Guerre planaient sur chaque pays. Des Bunkers anti-atomique avaient été créés pour protéger la population en cas de besoin.

Mais après 10 longues et difficiles années d'études pour ENFIN devenir Médecin et être prête à débuter ma formation de Chirurgien, j'avais besoin de voyage, d'escapade et d'aventure ! Nous avions alors décidé avec mes deux amies de la FAC de partir faire un Road-Trip aux États-Unis malgré l'interdiction formelle de mes parents.

« Quelle idée puérile que de faire une telle chose par les temps qui courent. » se disaient les gens. Je suis d'accord, j'ai été idiote, inconsciente. Mais ça m'a servi de leçon.

La Guerre a été déclarée lorsque nous nous trouvions à New York.

Mais la menace ne venait pas que du ciel.

La population était devenue folle. Il y avait des voitures en feu qui jonchaient les rues, des personnages cagoulés dévalisaient des super-marchés, des pharmacies, des banques.

C'était effrayant, atroce.

Des corps gisaient ici et là. Nous nous cachions dans des ruelles, des maisons abandonnées par leurs habitants. Nous n'avions pas de connexion internet, nous n'avions aucun moyen de trouver l'emplacement de l’abri le plus proche excepté en suivant la foule, en suivant ces bandits tabassant et tuant des êtres seulement coupables d'avoir croisé leur chemin.

C'était idiot, nous le savions bien, mais nous n'avions aucune autre solution. Personne ne nous répondait, personne de voulait nous aider. Nous étions perdues, sans repères.

Je ne vous passe pas le moment atroce où je revins à moi, couverte de sang, où je ressentais une douleur lancinante dans chaque centimètre carré de mon corps. Ce même corps que je n'osais plus bouger d'un muscle. Ces brutes que nous suivions depuis quelques temps nous avaient repérées et nous ont battues à mort. Oui, « à mort » . Mes deux amies ont succombé à leurs blessures. Je suis restée étendue sur le sol pendant un long moment, je ne saurai vous dire combien de temps exactement.

J'avais mal. J'avais froid. J'étais seule. Je gardais espoir, je n'avais plus que ça en tête. Pour énième fois, j'appelais à l'aide. À chaque cri, une douleur écrasante s'emparait de ma cage thoracique forçant des larmes à couler le long de mes joues, se mélangeant au sang présent sur mon visage.

Puis, des bruits de pas. Un homme. Un sauveur.

Il m'a emmenée, m'a soignée et m'a ensuite transportée au Bunker avec son équipe de soignants. Il m'a sauvée la vie. Je lui dois tout.

Après mon pénible rétablissement, il m'annonça que pour purger la dette que j'avais envers lui, je devrais vouer ma vie à sauver des êtres vivants, à les soigner, les remettre sur pied. Afin d'accomplir cette tâche, je devins son apprentie. J'avais déjà toutes les bases de médecine alors il m'appris la chirurgie. Nous opérions dans des conditions des plus déplorables, mais j'apprenais énormément à ses côtés. Il était dur mais juste. C'est ce qui faisait de lui un bon Maître.
C'est grâce à lui que j'ai pu rencontrer Thomas. Il avait à peu près mon âge, il était comique, attentionné et d'une grande aide pour la population du Bunker. Il fabriquait des médicaments qu'il distribuait par la suite aux malades et aux nécessiteux. Avec son aide et celle de mon Maître, les patients retrouvaient la santé et l'espoir d'une vie meilleure.  

Beaucoup de monde tentait de se rendre utile. Les femmes se tournaient vers la cuisine, les soins, l'aide aux personnes âgées. Les hommes, quand à eux choisissaient d'effectuer les travaux manuels, la réparation et l'entretien d'armes, les sorties du Bunker pour trouver des vivres.

Mon Maître ne supportait pas la paresse et le manque de respect, surtout chez ses apprentis. Il se permettait sans arrêt de faire des réflexions aux autres sur leur manque d'implication dans la vie du Bunker. Pour lui, tout le monde devait se rendre utile et mettre la main à la pâte. Mais tous ne partageaient pas son avis. C'est, malheureusement, ce qui lui coûta la vie. Son ton hautain, sa froideur, ses moments de colère étaient ce que nous redoutions le plus.

Mais un soir, une violente dispute -plus violente encore que nous n'aurions pu imaginer- éclata entre mon Maître et le plus révolté des apprentis.

Ce soir là, les deux furent tués. Mon Maître des mains de l'apprenti et ce dernier par les Protecteurs du Bunker afin que le calme revienne.

Ce fut une période difficile qui suivit mais une annonce chamboula notre vie jusqu'à présent vouée à se terminer entre ces murs épais.

« L'air extérieur n'est plus mortel ! »

Il nous était de nouveau possible de sortir, de retrouver ce monde qui était devenu méconnaissable à cause de la guerre. Néanmoins, notre terre nous rejetait et envoyait à notre trousses des monstres déformés par les radiations : les Abominations.

La population se scinda. Des groupes bien différents les uns des autres vinrent le jour. Mon choix, ainsi que celui de Thomas, se portèrent sur la promesse d'une vie comme celle d'avant la guerre, un vie régulée, protégée, confortable : Les Nouveaux Colons devinrent notre nouvelle famille.

[...]

Arrivée à Last Hope, je fis la rencontre des membres de la Guilde KRAVIRI. Ces hommes ne se considéraient pas comme Nouveaux Colons, ils se disaient à part. Ils se sentaient supérieurs, plus intelligents qu'eux. Leur chef, Le Général Polyphe de Malarmey, ne supportait pas que l'on parle de Royan Lee, le Général des Nouveaux Colons. "Cet incapable avec un nom chinois !" , disait-il.

Le Général Malarmey avait pour but de retrouver aussi rapidement que possible toutes les avancées technologiques d'autrefois et de les maîtriser afin de ne pas reproduire les erreurs d'avant-guerre. Il disait que les têtes pensantes de l'époque n'étaient composées que de bons à rien beaucoup trop laxistes. Son côté dur et tyrannique me faisait peur mais sa grandeur dans sa façon de gérer ses hommes et de les protéger me séduit. Je fis alors mon intégration au sein de la Guilde.

Le Chef disait également qu'en régulant la population ayant accès à cette technologie, nous éviterions les erreurs du passé. Seule une élite serait autorisée à y accéder, autrement dit : nous..

Le Général considérait les Charognards non pas comme une réelle menace mais comme des faibles s'étant regroupés pour survivre alors que nous, la Guilde, nous allions vivre, diriger et nous étendre.

Une seule chose nous empêchait d'atteindre notre but, les Abominations. Ces sortes de créatures humanoïdes étaient en réalité déformées, déshumanisées, sauvages et imprévisibles. Certains de ces monstres étaient dotés de capacités supplémentaires comme l'empoisonnement tandis que d'autres pouvaient transformer les humains qu'ils mordaient en Abominations.. Nous luttions corps et âme pour les anéantir mais ils revenaient chaque fois plus nombreux.

La menace était trop grande, gérer toutes ces attaques à nous seuls devenait impossible. Un Traité fut alors signé entre la Guilde et les Charognards afin de répartir le territoire entre les deux groupes pour mettre fin aux tensions mais aussi et surtout dans le but de créer un Système d'Assistance Mutuelle en cas d'attaque des Abominations.

Cette Alliance fut inévitable lorsque Le Diable Rouge fit son apparition. Cette Abomination Suprême était dotée de la parole, chose que les monstres basiques ne maîtrisaient pas, mais également de pouvoirs effrayants comme le Contrôle Mental à Distance. Sans même un contact, elle pouvait retourner le plus fidèle et valeureux des guerriers contre son clan. C'était horrible. Nous la divertissions.. Nous le savions, même alliés aux Charognards, nous n'étions pas de taille. Il nous fallait des armes plus puissantes, et surtout plus destructrices..

[...]

Après un an de traité, les Charognards sont redevenus des sauvages. C'était trop pour eux de se comporter correctement et amicalement avec nous.. Nous faisions pourtant de gros efforts et avions même cessé de les insulter. Ils ont alors recommencé à nous piller, à attaquer certains d'entre nous, à nous voler.. Le retour du Général Lee n'a rien changé à la situation. Lui et le Général Polyfe s'entendaient plutôt bien mais ils étaient bien trop gentils et laissaient tout passer. Résultat : nous nous faisions voler et passions pour des idiots devant ces sauvages.

Je pense que c'est à ce moment que Pierrot a été exilé..

Nous avions beau sortir collecter en groupes nombreux, les Charognards trouvaient toujours le moyen de nous tendre une embuscade et de nous voler le résultat de nos recherches. Nombre de fois nous avons été anéantis par leur fourberie.

Comme les "hauts-placés" ne voulaient rien entendre, je pris la décision de partir collecter avec Jekkil, en simple duo. Notre efficacité, notre discrétion et notre rapidité étaient incroyables. Le Général Lee s'en était rendu compte. Il était plus ouvert que les autres et avait validé cette technique. Étant lui aussi collecteur, il s'allia avec moi pour chercher des ressources le plus souvent possible.

Déjà à ce moment, je remarquais que notre système ne fonctionnait pas. Les "chefs" étaient fermés d'esprit, butés et idiots.

C'est peu après que "La Voix du Diable Rouge" est apparue, une autre Abomination, présente pour livrer les messages de son Maître. Il proposa au Général Polyfe de livrer au Diable Rouge une Charognarde du nom d'Anatla. En échange de son sacrifice, il nous offrirait un pouvoir que nous ne pouvions imaginer. Et le Général refusa. Il disait qu'il ne fallait pas se laisser corrompre et qu'il ne se soumettrait jamais au Diable Rouge.

C'est à cause de son refus que Igor, Pétrole et moi-même avons été enlevés et transportés dans la Dimension Démoniaque. Ce qu'il s'est passé là-bas, je ne peux pas en parler sans vomir. C'était interminable. Je ne sais pas combien de temps nous sommes restés. Mais c'était assez pour nous marquer et nous changer à jamais.

Rapatriée à la Base, j'entendais les autres parler de leur attaque infructueuse chez les Charognards pour capturer celle que le Diable Rouge désirait. C'est en les écoutant que je compris pourquoi nous étions sortis de cet endroit. Drak'el s'était sacrifié à la place de cette fille pour nous sauver...

Le changement aura pris du temps à agir. Mais toutes ces nuits blanches, torturée par les souvenirs atroces de la Dimension Démoniaque auront eu raison de moi.. Deux choix se sont alors présentés à moi : rester dans mon coin et devenir tarée ou regrouper toute cette haine qui sommeille en moi et agir.

Concernant Igor, son changement aura été instantané. Il s'est rallié aux Charognards et a mené l'Attaque la plus dévastatrice qu'ait subit notre groupe depuis la sortie du Bunker. Cette soirée là, 4 Nouveaux-Colons sont morts et 6 sombrèrent dans l'inconscience.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, c'est Igor qui me réanima. Sa voix résonnait dans mon esprit, il devait sûrement parler aux Charognards et disait d'un ton ferme "Celle-là, elle vit."

À mon réveil, je me trouvais à l'extérieur du bâtiment. Il y avait du sang partout. Mon regard se posa alors sur le cadavre de Jekkil. Il avait l'air... mort. Il devait l'être. Personne ne pouvait survivre après avoir perdu autant de sang.. Près de moi, gisait le corps de Pétrole, il était inconscient, je le voyais encore respirer. Je rassemblai alors toutes mes forces, je me répétais sans cesse "Je dois le soigner ! Je dois le soigner !" . Ce fut la chose la plus difficile à faire, dans mon état. Ma vue se troublait parfois, je me sentais faible, je tremblais encore. Je n'étais pas remise physiquement de la Dimension Démoniaque.. Quand il reprit à son tour connaissance, la seule chose que je pus lui dire était "Sauve les autres, soigne-les, stabilise-les." . Je comptais soigner tous les Nouveaux-Colons mais seule, je n'aurais pas eu le temps et mon état m'empêchait de me surmener.

J'étais faible, trop faible. Je devais me reposer avant d'aller rejoindre Pétrole. Je m'assis sur un banc, quelques minutes, afin de reprendre mes esprits. C'est alors que trois Charognards s'approchèrent de moi. L'un, le Cardinal, s'installa à ma gauche ; un autre, connu pour être d'une violence sans pareille, se plaça à ma droite ; tandis que le dernier, aussi dangereux que le second, se mit en face de moi. Affaiblie et prise au piège, je ne pouvais que les écouter. Le Cardinal prit alors la parole et formula sa proposition "Rejoins les Charognards" .. Ces mots résonnèrent dans ma tête. Que devais-je faire ? Je ne voulais pas les rejoindre, ils venaient d'assassiner mes compagnons, sans pitié, sans merci.. Je ne voulais pas rejoindre des sauvages, dangereux et violents.. Mais si je disais non, que se passerait-il ?.. M'achèveraient-ils ? Me feraient-ils prisonnière ?

Toutes ces pensées se mélangeaient dans mon esprit. Je les voyais perdre patience, ils attendaient une réponse, là, maintenant.. À ce moment précis, je vis le corps de Rai, rampant dans l’entrebâillement de la porte.

"J'accepte votre proposition..." dis-je. Le Cardinal sourit. "... Mais à une condition !" . Nous le savions tous. Je n'étais aucunement en droit d'ajouter une condition. J'étais là, désarmée, blessée, sans défense et j'osais poser une condition.. Mais, étonnamment, ils m'écoutèrent. "Je veux que Pétrole, Rai et Shervin soient immédiatement relâchés." ... Ma demande était risquée. Le Cardinal ne voulait pas relâcher ceux qui avaient participé à l'attaque chez les Charognards, il voulait qu'il payent. Mais au bout d'un certain temps, et après avoir dialogué avec Rai, il accepta.

Le problème se posa alors : Shervin s'était enfui. Le Cardinal m'ordonna alors de le ramener en tant que Prisonnier. Si sa demande était respectée, il réfléchirait alors à ma condition.

Alors que nous étions sur le point de partir à la recherche de Shervin, le Cardinal nous imposa de montrer notre volonté et notre dévouement aux Charognards.. Il nous présenta deux prisonniers qui voulaient retrouver la liberté. "Celui-là.." , le Cardinal pointa Anthony ".. coupez-lui le pied gauche." ... Mais comment cet homme, qui paraissait le plus humain de tous les Charognards pouvait-il faire preuve d'autant de cruauté ?... Comme je ne pouvais pas me résoudre à le faire, Pétrole se dévoua. La scène était atroce.. Et quand, enfin, nous pensions que cela se terminait, le Cardinal pointa Mikel et m'ordonna de lui couper son bras valide... J'étais en plein cauchemar. Soudain, la lumière s'éteignit quelques instants puis s'alluma de nouveau. Mikel avait sauté sur l'occasion pour s'enfuir mais les Charognards étaient trop nombreux et l'avaient achevé. Son cadavre gisait à l'entrée de la base.

Pétrole et moi nous en étions rendus compte, le Cardinal ne nous faisait absolument pas confiance. Il ne nous laissait jamais seul, envoyait toujours quelqu'un nous surveiller.
Cette nuit-là, à la recherche de Shervin et d'Alexander, fut longue et infructueuse.

Ce n'est que le lendemain matin que nous avons pu trouver Shervin, inconscient. Nous l'avons remis sur pied et l'avons menotté. Le Cardinal était satisfait. Pour officialiser notre entrée chez les Charognards, et marquer notre indépendance, nous avons décidé à nous quatre de créer un nouveau Clan. Le Clan du Serpent. Shesha, la Déesse de la Nuit, serait notre guide dans ce nouveau monde.

"La Mère de la Nuit, invoquée pour rendre la nuit aussi noire que possible afin que puisse opérer les assassins et les pécheresses, à l’ombre des regards." ... Je ne pensais pas qu'il existait une telle Déesse. Mais quand nous l'avons découverte, nous avons tout de suite su que nous lui correspondions. J'espère qu'elle sera fière de nous.

Dans la journée, nous avons découvert Jekkil... vivant. C'était incroyable, il était en parfaite santé. Il se rappelait de certaines choses, mais rien concernant sa "mort" .. Le Cardinal décida d'effectuer un Rituel pour trouver le nom de celui qui l'avait ressuscité, en vain. Ce n'est qu'à la fin dudit Rituel que Jekkil commença à agir étrangement. Quelqu'un d'autre parlait à sa place, il était comme possédé.. La voix était celle d'une Divinité oubliée. Elle nous affirma vouloir nous protéger du Diable Rouge et nous demanda de trouver son nom pour lui redonner sa puissance. Elle nous indiqua que son Autel possédait 2 Pyramides Noires. La quête venait alors de commencer. Nous devions trouver le nom de celle qui pourrait nous sauver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilly TOMO



Messages : 18
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Re: Lilly TOMO    Lun 6 Mar - 1:36

Mis à jour ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pétrole

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Re: Lilly TOMO    Lun 20 Mar - 0:31

Lilly TOMO a écrit:
Shesha, la Déesse de la Nuit, serait notre guide dans ce nouveau monde.
"La Mère de la Nuit, invoquée pour rendre la nuit aussi noire que possible afin que puisse opérer les assassins et les pécheresses, à l’ombre des regards."

Je ne le savais pas, mais Shesha est réellement un dieu hindouiste, à forme de serpent.
L'article Wikipédia en anglais. (L'article français est très vide)

Shesha : Celui qui reste quand tout cesse d'exister.

Bon, c'est pas exactement la même divinité que celle du GN, mais c'est toujours intéressant à savoir ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilly TOMO



Messages : 18
Date d'inscription : 17/11/2016

MessageSujet: Re: Lilly TOMO    Lun 20 Mar - 1:30

Anh la classe, je ne savais pas ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel Piffer



Messages : 19
Date d'inscription : 18/01/2017

MessageSujet: Re: Lilly TOMO    Mar 28 Mar - 18:45

Le châtiment s'abattra sur les vrais traître et le loyal sera sauvé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lilly TOMO    

Revenir en haut Aller en bas
 
Lilly TOMO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jewel Lilly ♣ Il faut apprendre à dire adieu aux gens que l'on aime [Finie]
» Ishida Tomo ._.
» [Traduction par Tomo-tan] The World is Mine
» [Lily-Vente-Achats] Magasin de Pah-Soah
» Présentation de mon panda terre sur lily

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GN LAST HOPE :: Joueurs et déroulement du jeu :: Fiches des Joueurs-
Sauter vers: